ZÉRO DÉCHET dans ma Salle de bain : Les cotons, le gel douche et démaquillant

ZÉRO DÉCHET dans ma Salle de bain

Coucou ! 
On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article sur le zéro déchet. Et non, cette fois-çi ce n’est pas un DIY. Mais, pas d’inquiétude ! iIs reviennent dès la semaine prochaine ! Le temps pour moi de vous expliquer comment j’ai réussi à diminuer les déchets. Le but : Zéro déchet dans ma salle de bain.

Cet article est le premier d’un grande lignée. Comme je suis encore novice sur le sujet, j’apprends au fur et à mesure. Surtout, je veux prendre mon temps. Ne pas faire les choses trop rapidement au risque d’être saoulé et de ne pas avancer.

Donc, nous pouvons considérer que cet article est la PREMIÈRE PARTIE de : Zéro déchet dans ma salle de bain 

MA PRISE DE CONSCIENCE

Avant de vous expliquer par quoi j’ai commencé, je tiens à vous informer de quelques petits faits pour comprendre le zéro déchet.

Il faut savoir que nous consommons en moyenne 6 disques jetables en coton par jour pour nous démaquiller, nous laver le visage, les yeux, appliquer des lotions. 6 par jour à raison de 365 jours par an. 2190 cotons jetés par personne en une année. Combien dans une vie ? 

Mais, le disque jetable ce n’est pas que ça.
C’est aussi, une production qui demande 87 litres d’eau (pour 30 disques). Sans parler de l’utilisation de chlore et de produits chimiques pour les blanchir.

Puis, vous rajouter à cela les lingettes jetables, les serviettes hygiéniques, les tampons (qui sont au passage mauvais pour l’environnement mais encore plus pour le corps). 

Si cela vous intéresse, le site zerowastefrance a publié une étude réalisée par ReZero et Zero Waste Europe en novembre 2019, et qui traite du sujet « Les coûts environnementaux et économiques des protections menstruelles, couches pour bébé, et lingettes à usage unique ». 
Étude très intéressante. Et également terrifiantes en ce qui concerne la méthode de production et l’impact de tous ses produits sur l’environnement. 

Pourquoi continuons-nous à utiliser ces produits quand on connaît tout cela ? Par facilité ? Par manque de temps ? Parce qu’il paraît que le zéro déchet c’est cher ? Que l’être humain est bien fait !

Donc, en ces jours difficiles que nous vivons actuellement, il est nécessaire de se poser deux secondes et de se dire « et si je profitais du confinement pour changer les choses ? ». 

Vous êtes prêt(e)s ? Alors, c’est parti ! 

ZÉRO DÉCHET : DANS MA SALLE DE BAIN

ZÉRO DÉCHET dans ma Salle de bain

1 • LES CARRÉS DÉMAQUILLANTS LAVABLES

Ma première initiative zéro déchet dans ma salle de bain a été de supprimer les cotons démaquillants ! Fini les petits carrés jetables, bonjour les carrés démaquillants lavables !

Rien de plus simple. Je me démaquille, je le lave au savon de marseille, je le fait sécher. Et c’est reparti pour une nouvelle utilisation. À la fin de la semaine, lavage en machine !

À SAVOIR : Les carrés démaquillants lavables se lavent 300 fois chacun et sont 6 fois moins cher que votre coton habituel.

« C’est plus cher, que des cotons jetables ! »

Et bien non.
Le coton démaquillant lavable à donc une durée de vie de 10 mois. On trouve généralement, les cotons démaquillants en lot (comme ceux que j’achète par lot de 3 sur le site greenweez). Cela nous coûte donc 5,03€ pour une durée de 2 ans et 6 mois.

Et le coton jetable alors ?
Un paquet coût en moyenne 1,02€ pour 70 démaquillants. À raison de 2190 cotons utilisés par an. 5496 pour deux ans et 6 mois. Donc, 78,51 paquets soit 80,58€ dépensés. Soit 75€ d’économiser ! En plus, on fait un petit geste pour la planète.
Donc fini les cotons jetables, coucou les cotons lavables !

ZÉRO DÉCHET DANS MA SALLE DE BAIN

2 • PRODUITS COSMÉTIQUES ET GEL DOUCHE

Ma deuxième initiative zéro déchet et qui rejoint également ma troisième et ma quatrième : l’arrêt du démaquillant et du gel douche !

– MON DÉMAQUILLANT ZÉRO DÉCHET

Je ne me souviens même plus quel démaquillant j’utilisais avant. Je crois que j’alternais un peu toutes les marques (Yves Rocher, Super U, etc).

Comment faire son démaquillant maison ?

Je me suis d’abord posée la question « comment faire mon démaquillant maison ? ». J’ai lu pas mal d’articles, beaucoup d’avis, et regardé beaucoup de tutoriels. Puis je me suis dis « comment on faisait avant ? » Question simple. Réponse simple. Le savon de Marseille.

« Ce n’est pas agressif pour la peau ? Ça ne l’irrite pas ? »

Le savon de marseille nettoie la peau en profondeur. Comme un démaquillant classique, il faut évidemment mettre une crème hydratante après. Si vous avez vu mon article sur ma crème hydratante fait maison, vous savez que j’ai eu une période très compliquée niveau acnée. Est-ce dû au fait que je n’avais pas de démaquillant et de crème hydratante « attitré » ? I don’t know ! Mais, depuis que j’utilise juste du savon de Marseille pour me démaquiller, je n’ai plus aucun problème de peau ! Plus de boutons (ou un petit de temps en temps qui part aussi vite qu’il est arrivé).

Le savon de Marseille, pour celles et ceux qui ont la peau grasse, permet de nettoyer sa peau tout en régulant la production de sébum ! Vous pouvez également l’utiliser en cas de brûlure ou d’une légère coupure pour nettoyer la plaie. Il permettra également de favoriser la cicatrisation. Hypoallergénique et sans parfum, il s’adapte aux différents types de peau. Et moi, je ne m’en passe plus !

À SAVOIR : assurez-vous d’utiliser un savon de Marseille affichant au moins 72 % d’huile végétale ! Beaucoup de savon dit « de Marseille » circule sans en être. Je vous conseille de prendre celui à l’huile d’olive. J’ai pris le « beige » quand j’ai commandé pour la première fois, mais il contient de l’huile de palme.

Économie

Alors là, je ne pourrais pas vraiment vous dire… La dernière fois que j’ai acheté du savon de marseille, c’était il y a presque un an (et il m’en reste encore pour minimum deux mois). J’ai acheté 2 barres de savon de Marseille végétal de 2kg+ un bloc de 300gr.
Ces 2kg300 de savons de Marseille m’ont servi à faire ma lessive fait maison, à remplacer le liquide vaisselle, à me démaquiller et à remplacer mon gel douche !
Le prix de la Barre Savon de Marseille végétal de 2kg : 16,25€
Le petit savon de Marseille de 300gr : 4,39€
Donc pour 36,89€ par an vous avez :
du liquide vaisselle | de la lessive | un démaquillant | un gel douche

Les prix des produits industriels : (marque super U pour exemple)

– Démaquillant industriel il faut compter environ 3,40€ tous les deux mois.
– Pour le gel douche pour 1,20€ tous les 2 mois ou plus. En fonction du nombre de personnes dans le foyer évidemment.
Ça nous fait un total de 27,02€ par an pour les plus économes !

« Donc c’est plus cher ! »

Non, toujours pas.
Vous serez toujours gagnants en remplaçant ces produits par du savon de marseille. J’ai une grande consommation de savon de marseille, mais si vous l’utilisez que pour vous lavez le corps et le visage, une barre de savon de Marseille végétal de 2kg à 16,25€ fera largement l’affaire pour un an et plus ! 😉

À titre perso, je vous fais le calcul en y ajoutant le liquide vaisselle et la lessive :
– Un liquide vaisselle 500ml : 1,24€ tous les deux mois
– Une lessive liquide pour 30 lavages : 3,78€.
Si vous êtes très économe et que vous faites 2 machines par semaine, le bidon vous tient à peu près 2 mois
Ça nous fait un total de 30,12€ par an !
(et encore je suis gentille ! Selon le site télescope. Un français fait environ 5 machines par semaine ! Ce qui fait environ 40€)
Ça nous fait un total de 50,52€ contre 36,89€ pour le zéro déchet ! Et il nous reste encore de quoi tenir deux ou trois mois !

MON GEL DOUCHE ZÉRO DÉCHET

En ce qui concerne la suppression du gel douche, pas grand chose à dire ! Si c’est bon pour le visage c’est forcément bon pour le corps ! Et le moins qu’on puisse dire c’est que ça nettoie très très bien ! 🙂 Un gant, on frotte, et hop, c’est propre !

– MA CRÈME VISAGE INDUSTRIELLE REMPLACÉE PAR UNE CRÈME FAIT MAISON –

Pour ce qui est de la crème hydratante, je vous laisse lire mon article DIY sur ma crème visage aloe vera-coco ! Et petit bonus, celui du gommage pour le corps au café et coco ! En ce qui concerne les économies, cela dépend de la marque de votre crème. Ma dernière crème hydratante venait de chez Polaar (42€). Donc la on a surpassé toutes les économies ! 🙂  

Voici donc les quelques petits gestes que j’ai effectué dans ma démarche vers le zéro déchet. La semaine prochaine, je vous parlerai d’autres changements effectués dans ma salle de bain, car ce n’est pas fini !

Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir mais quand je vois le nombre de plastique que j’ai évité depuis un an et les économies que j’ai faite, je suis plutôt contente de moi ! 🙂 

Mes prochaines étapes sont :
Mon shampoing solide fait maison | Ma crème hydratante pour le corps maison | Un dentifrice maison | Ma cire épilatoire | Vider le reste de mes produits cosmétiques

Si vous aussi vous souhaitez vous mettre au zéro déchet, vous pouvez télécharger les template pour vous motiver ! Moi ça m’a bien servi au début ! Je vous mets également la petite fiche « économie dans ma salle de bain » à partager sans modération ! 😉

Et rappelez-vous, un petit geste pour nous, un grand geste pour la planète !

#SAVETHEPLANET

Parce que c’était toujours mieux d’avancer ensemble, n’hésitez pas à m’envoyer vos template avec vos petits gestes réussis ! Sur Instagram ou sur le blog. Vous pouvez également retrouver les template sur mon compte Instagram dans la catégorie « Template » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *